A propos

Un peu d’histoire… 

Bomal-Fleurie, une histoire d’amour qui dure depuis 50 ans !

C’est en effet en 1966 que l’idée de jumelage germa dans la tête de Charles Legot,  architecte à Huy, amateur de grands vins et lui-même viticulteur.

A l’époque, il s’était rendu à Davayé dans le but d’approfondir ses connaissances en vins et plus particulièrement en vins du Beaujolais. C’est là qu’il est tombé sous le charme de « La Grappe Fleurie », groupe folklorique qu’il invita à venir se produire aux festivités annuelles de Huy.

Le succès remporté par ces ambassadeurs fut tel en 1966 que Charles Legot très enthousiaste, sut persuader son voisin et ami Lucien Tilman, alors Président du SI d’Ourthe et Aisne, qu’il fallait donner une autre dimension à cette réussite.

L’aventure commençait !

Au début 1966, une délégation belge de quelques membres (Ch. Legot, L. Tilman , Joseph Bodson,  le Notaire de Ville de Goyet, Ferdinand Debras) était reçue à la coopérative par Mlle Chabert, Mr et Mme Rollet, le président du Syndicat viticole et Mr Bonin maire nouvellement élu au printemps 65.

Le montage présenté par les promoteurs était à la fois habile, convaincant, enthousiasmant… Une invitation aux fêtes du 1° mai 67 allait finir de persuader le Beaujolais de la qualité de l’accueil de leurs amis Belges… C’est ainsi que naquirent les premières Fêtes du Beaujolais à Bomal…

Deux autocars remplis étaient venus du Beaujolais. Il y avait en tout quatre-vingt-cinq personnes avec les membres de la « Grappe Fleurie », de Fleurie, et « La Vaillante », de Juliénas.

Le cortège, long, coloré, s’étira dans toute la cité, animé par l’Harmonie de Bomal et ses jolies majorettes, tandis qu’un autre fond sonore arrivait de la « Vaillante », la société de musique de Juliénas.

Tout Bomal était là, les autorités, les organisateurs et toute la population.

Extraits du livre « Bomal – Fleurie 40 ans de vie commune »

livre-page-001

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire du jumelage Bomal-Fleurie, le livre est disponible au RSI de Bomal au prix de 15€.

Publicités